Des Si-Lances, des mots de rien 1

 

Ici, en juillet..
gris pluie…
et les Hommes râlent…
y’a plus de saison ma p’tite d’âme…
et nos vacances alors?
et notre été… notre plaisir?
Manger une glace sous la pluie?

 

et…
mais…
la nature sourit…
sous un instant joli…

Ici…

Et…


Somalie…

Juste à côté…
De nos bords de mers et d’amers….

Faudrait pas Calais…
La Grande Machine
du Grand Huit d’Individualité
risquerait de dérailler
par trop d’humanité
à nos portes des Parades…

Dis…….
J’enfile mon casque d’Or
Et j’imagine une danse d’enfant
sous la pluie
Sourires grands…
Et des silences….
Des silences après la pluie…
Contenant l’immense…
Des Si Lances plein de bruits…
Des silences à n’en plus finir….

photo, texte : Bérénice.L