Tous les articles par Bérénice

 

 

 

 

Et voilà qu’un jour
on ne se sent tendre même plus
long se stricte,

le temps du vent est devenu froid,
alors on se retranche en son en corps,
on se soustrait au résultat
des réalités ajoutées, ajustées

l’histoire devient si petite une fois les voiles levées
et au bout du chemin
s’écrit la loi d’airain.

Continuer la lecture de